Je m’appelle Marina Trouvé, mon nom d’artiste était Cybou , je vis la solitude depuis 2013, c’est arrivé à cause d’une blessure mal soignée aux genoux, petit à petit, j’ai perdu mon autonomie, mon travail, mon cercle social, et même l’amour de ma vie, mon conjoint qui m’en pouvais plus de cette situation, jusqu’à me retrouver en 2019 pendant des mois allongée sur un lit seule dans un appartement Lyonnais à regarder le plafond pendant de longues heures. Mon corps et mon coeur n’était que douleur et angoisse, j’avais tout perdu, j’étais dans une solitude profonde, le handicap fair peur, beaucoup me rejetais, personne ne comprenais, pas même les médecins, pas même moi même. Je survivais grâce à la charité de quelques amis en or, de passage, qui venait me faire à manger. A 28 ans je ne voyais plus aucun sens à ce combat éreintant pour la survie, j’envisageais très sérieusement de mettre fin à mes jours…C’est alors qu’au fond de mon esprit je vis une image, une main tendue vers une autre main en contre-bas, des couleurs lumineuses, bleutées. Ce “flash” me fit l’effet d’un choc, je me rappelai ma foie en Dieu et j’eu la sensation que discrètement il me disait, même si celà fait longtemps que tu ne crois plus en moi, je crois en toi et je suis toujours là. J’eu la sensation que Dieu me dit sauve toi par amour et alors je t’accompagnerais. C’est alors que je me mis en tête que j’allais m’en sortir , j’entreprie de nouvelkes thérapie, je partie en Thaïlande boitillante sur mes béquilles pour faire du yoga, recevoir des massages d’experts, je m’intéressa aux plantes, à l’ayurveda, aux communautés écolos et je reprie petit à petit le chemin d’une vie vivante et joyeuse, basée sur la foi en Christ avec sa lumière pour me guider. Aujourd’hui je m’apprête à fonder un petit éco-lieu en Alsace, une bulle de bien être en harmonie avec la nature, entourée d’âmes bien-veillantes , dans un rythme ralenti sans pression, pour m’extraire définitivement de cette solitude et enfin, aboutir à une totale résilience.