Pendant ma grossesse, j’attendais ma dernière fille. Je le sentais seule sans réelle soutien moral, personne à qui parler de mes bobos de grossesse, de mon couple qui vascillait, la gestion de les autres enfants. Ma petite sœur m’a aidé grâce à sa présence et ses prières.